Comment retirer le maximum de ses gratitudes

Pour vous expliquer l’importance de la gratitude, j’ai décidé de vous expliquer comment bien les rédiger dans un journal. En effet, j’ai remarqué que certaines personnes ne faisaient pas correctement leurs gratitudes, parce qu’elles ne savent pas quoi écrire ou parce qu’elles ne le font pas régulièrement. Généralement, ces personnes abandonnent rapidement la rédaction de leur journal de gratitudes, car elles constatent que cela ne fonctionne pas. Elles continuent donc de ressentir quotidiennement de la colère, de l’anxiété ou de la frustration, alors qu’il est impossible de ressentir cela lorsque l’on pratique correctement la gratitude. Je vais donc vous expliquer comment passer vos gratitudes d’un niveau correct à un niveau puissant pour votre bien-être.

Tenir un journal de gratitudes

Un journal de gratitudes est un outil très puissant. En effet, écrire ses gratitudes sur du papier ou les verbaliser lors d’une marche permet de voir plus facilement le bon côté des choses. Il existe toutefois une bonne façon d’écrire ses gratitudes. Il faut commencer par des gratitudes d’ordre général, car chez certaines personnes l’écriture de gratitudes n’est pas quelque chose de naturel. En effet, ces personnes ont tendance à voir le mauvais côté des choses plutôt que le bon, ce qui les empêche d’être des personnes totalement reconnaissantes.

Il faut donc y aller en douceur au début et nommer des choses simples de son environnement comme le soleil qui nous réchauffe, le paysage qui est magnifique, le café du matin qui a bon goût, le toit que l’on a au-dessus de sa tête ou la nourriture que l’on apprécie. Les premières gratitudes peuvent donc être des choses de base auxquelles on n’a plus l’habitude de porter attention. Il est très important de retourner à la base et d’écrire ses premières gratitudes pour ces petits bonheurs simples. Cela peut paraitre difficile d’en nommer cinq par jour, mais cela devient plus aisé avec le temps et la pratique.

Choisir un sujet différent chaque jour

Cette deuxième étape nécessite une bonne maitrise de l’étape évoquée précédemment. Il faut choisir un sujet qui nous tient à cœur, par exemple les enfants ou le support de ses amis, et écrire ses gratitudes en détail. Il est nécessaire de s’asseoir, de prendre son temps et de nommer réellement les choses pour lesquelles on est reconnaissant. Le fait d’écrire les moindres détails permet de ressentir profondément la gratitude. Les sujets de reconnaissance sont multiples, il est donc possible de changer de sujet chaque jour. Il ne faut pas se limiter aux personnes, les sujets peuvent être des objets, des situations ou une partie de votre corps. En effet, on peut être reconnaissant envers ses mains, car elles permettent de travailler, de s’alimenter ou de se maquiller.

En écrivant en détail des gratitudes sur des choses simples, il est possible de s’émerveiller et de se rendre compte de leur importance dans la vie quotidienne. L’émerveillement est quelque chose qui s’apprend et qui se cultive jour après jour. C’est de cette façon que le cerveau se met à penser positivement et que l’on peut atteindre le bonheur quotidiennement. Les idées deviennent plus claires et l’on prend de meilleures décisions grâce à la gratitude. De plus, la gratitude ne s’arrête pas à la rédaction de quelques lignes dans un cahier, elle se transmet tout au long de la journée. Cela met de bonne humeur et améliore les relations avec les autres. C’est pourquoi le journal de gratitudes est un outil si puissant lorsqu’il est correctement rédigé.

Comments
  • Lucille
    Répondre

    Merci Karine merci Belle Karine au grand cœur.

Leave a Comment


Contactez-moi

Questions? Besoin d'aide? Envoyez message et je vous répondrai dès que possible.

Not readable? Change text. captcha txt