Comment passer par-dessus ses erreurs ?

Dans la vie, tout le monde commet des erreurs plus ou moins lourdes de conséquences, moi la première. Il est nécessaire de le reconnaître et d’analyser ses erreurs afin de ne pas les reproduire et de les surmonter. Ce n’est pas toujours facile, je le reconnais, mais il faut admettre ses échecs et adopter un point de vue constructif pour changer de direction et continuer son apprentissage de la vie. Je vais vous expliquer comment passer par-dessus vos erreurs.

Accepter et admettre ses erreurs

Accepter ses erreurs, c’est accepter ce qui est. Pas de manière passive ou fataliste, mais en reconnaissant la réalité telle qu’elle est. Il faut identifier tous les aspects de ses erreurs pour se donner les moyens de les comprendre, de changer ce qui peut l’être ou de s’adapter à leurs conséquences avec discernement et sagesse. En effet, les personnes qui n’acceptent pas leurs erreurs sont insatisfaites et sont plus aisément sujettes au stress. Accepter ses erreurs est également une manière de se responsabiliser et de maîtriser les réactions primaires comme la colère.

Admettre ses erreurs ne signifie pas que l’on s’accorde de les répéter dans le futur. À l’inverse, les personnes qui n’admettent pas leurs erreurs sont susceptibles de les reproduire à cause de leur manque de discernement. Ces échecs doivent être considérés comme des étapes de l’existence, des événements parfois douloureux qui ont pour but de faire progresser en tant qu’être humain accompli. On a tendance à se juger négativement ou à se dénigrer suite à un échec. Il faut donc être capable de relativiser et de ne pas se rabaisser. Aussi important qu’il soit, un échec n’est pas voué à durer dans le temps. Il faut le considérer comme un signal d’alarme qui permet de se réajuster, pas comme une régression. C’est une expérience nécessaire qui permet la compréhension. Un enfant attiré pour la première fois par la flamme d’une bougie va tenter de la toucher. Après s’être brûlé et ressenti la douleur, il va comprendre son erreur et ne plus la reproduire.

Ne pas s’isoler

Après un échec, il est important de conserver la confiance en soi, ou de la retrouver. Ainsi, il est conseillé de faire l’effort de se remémorer ses succès antérieurs, ses qualités et ses points forts. Un échec subi a tendance à tout recouvrir, mais il prendra moins de place avec le temps. Idéalement, il faut effectuer un travail de remémoration de ses réussites avec un ami ou un membre de sa famille pour vous aider à être objectif. Il est important de ne pas s’isoler et rester seul face à ses erreurs. La présence et l’aide des proches permettent d’obtenir un soutien appréciable pour aider à se relever.

Ce coup de projecteur sur ses succès et ses qualités peut servir de base pour construire un nouveau projet, en phase avec ses compétences et sa personnalité. En effet, l’analyse de ses erreurs conjuguée à un bilan personnel peut indiquer la marche à suivre. Un échec peut mener à changer de métier, à mettre fin à des fréquentations toxiques ou à bâtir une nouvelle relation amoureuse. Après un échec sentimental, il n’est pas conseillé de repartir immédiatement en conquête, car une nouvelle déconvenue peut atteindre sévèrement le moral. Ainsi, il est préférable de se changer les idées en voyageant, en faisant du sport ou en changeant la décoration de la maison pour recharger les batteries et emmagasiner de la confiance.

Apprendre de ses erreurs

Certaines personnes empruntent parfois de mauvais chemins, comme un mauvais emploi, des relations toxiques ou un mauvais mariage. Cependant, il n’existe pas de mauvais chemins, car ces erreurs ont mené les personnes à leur situation actuelle, elles font partie du parcours. En effet, elles permettent de changer la direction que l’on donne à sa vie et donnent l’occasion de se rattraper. Après avoir analysé et admis ses erreurs, il est important de savoir retenir la leçon. De nombreuses personnes peuvent le dire, un succès est souvent jalonné par plusieurs échecs. Plutôt que de se laisser abattre par leurs revers, les personnes qui réussissent transforment ces expériences négatives en une force qui leur permettent de rebondir.

Elles ne se laissent pas déstabiliser par les critiques et les reproches, gardent le contrôle et passent par-dessus leurs erreurs. Un échec est donc négatif en apparence, surtout au moment où il survient. Toutefois, s’il est bien géré, il peut permettre de prendre un nouvel élan en révélant la capacité à se relever de la personne et sa combativité. Lorsque l’on considère une erreur sous un angle positif et constructif, elle devient un bon stimulant. Elle incite à se dépasser, à repousser ses limites pour faire mieux la prochaine fois. Si tout était facile dans la vie, si on obtenait tout ce que l’on désire sans effort, notre existence deviendrait rapidement ennuyeuse.

Dans tout projet, il y a une part d’incertitude qu’il est parfois difficile à assumer. Une personne en manque de confiance aura tendance à saborder sa progression, car l’échec la rassure et la conforte dans la mauvaise opinion qu’elle a d’elle-même. C’est un cercle vicieux dans lequel il faut éviter de tomber. Il ne faut pas se féliciter de ses erreurs, mais en tirer le meilleur parti, car on apprend plus de ses échecs que de ses victoires. De plus, l’adoption d’une bonne attitude face à l’échec améliore le bien-être et constitue une bonne préparation aux futures déconvenues. Il est donc primordial de faire confiance à la vie, d’être relax face à ses échecs et de se concentrer sur ses objectifs afin de passer par-dessus ses erreurs.

 

*** Faites une différence aujourd’hui ***

Souvenez-vous que plusieurs personnes visitent notre site pour apprendre, explorer et s’inspirer. Votre perspective est peut-être exactement ce dont une autre personne a besoin d’entendre pour trouver le courage de reprendre le contrôle de sa vie.

Si vous avez trouvé cette capsule vidéo ou cet article utile, s’il vous plaît partagez avec vos collègues de travail, clients, amis, membre de votre famille – quelqu’un à qui vous croyez peut bénéficier de ce support dans sa vie.

Un énorme merci de faire de cet endroit un lieu perspicace de soutien où l’on peut se sentir en confiance de partager ensemble.

  • Francine
    Répondre

    Quelle fraicheur, j’aime beaucoup vos videoclips.
    J’ai beaucoup de difficultés a accepter une défaite. J’ai été congédier après plusieurs années de services et j’ai encore après 6 ans de la difficulté a l’accepter.
    Est-ce qu’il y aurais un truc que je pourrais utiliser…..

    • Karine Ruel
      Répondre

      Bonjour Francine,

      Merci c’est gentil 🙂

      En premier lieu, vous pourriez peut-être vous questionner sur le pourquoi cela vous affecte-t-il encore aujourd’hui et aller à la source du vrai problème? Il y a dû y avoir une grande blessure. Si le congédiement est dû à une erreur que vous n’arriver pas à vous pardonner cet article peut vous aider. Autrement, vous pourriez pratiquer le laisser-aller, vous fixer d’autres buts, pratiquer un sport ou même développer une nouveau passe-temps. Ce ne sont que des pistes mais j’espère qu’elles sauront vous aider. 🙂

  • Krizelle
    Répondre

    Merciiiiiiii et merciii à la vie de m’avoir permis de vous trouver ?

    • Karine Ruel
      Répondre

      Merci Krizelle! 🙂 C’est un bonheur de t’avoir parmi nous aussi! <3

  • LucilleBeaulieu
    Répondre

    Oui j’ai commis des erreurs dans ma vie ,me sentir par le fait même coupable et parfois même sans trop de raison pour la culpabilité c’est ,comme une seconde nature chez moi.
    Mais, à présent dans ma vie lorsque vient ce sentiment d’avoir commis une erreur je me questionne immédiatement de cette façon …bon est-ce que j’ai fait mon possible? est-ce que j’étais sincère, et plus souvent qu’autrement la réponse est oui j’ai fait mon possible j’ai agis au meilleur de ma connaissance, ainsi je me sens plus heureuse et en paix.
    Merci Karine pour ta grande bonté.
    Lucillexxx

    • Karine Ruel
      Répondre

      Bonjour Lucille,

      Merci d’avoir prit le temps d’écrire ce mot et de partager vos trucs à vous. J’apprécie énormément. J’aime beaucoup votre philosophie et je suis certaine que ces petits rappels sauront aider d’autres gens dans la même situation la prochaine fois qu’il commettrons une erreur. Merci encore 🙂

  • René Savard
    Répondre

    merci ! Tu es « full cute » faut aussi jauger l’ampleur de nos erreurs certaine change des vies ???
    merci 🙂

  • Therese
    Répondre

    Salut Karine,encore bravo,Sa fait tellement dû bien de te lire chaque semaine.L’erreur c est un grand mot que plusieurs personnes fait face,c est pas toujours evident de l accepter.mais je pense que sa fait partie de la vie et quand ont l acceptent ont grandit dans notre vie futur.Des fois sa nous fait mal,mais je pense que c est pour une raison et apres qu’ont le reconnait ont n est plus heureux.Il a personne de parfait,ont n’a tous le droit a l’erreur.Merci pour tes trucs que je suis sure vont aider plusieurs.

Laisser un commentaire


Contactez-moi

Questions? Besoin d'aide? Envoyez message et je vous répondrai dès que possible.

Générer un autre code. captcha txt
Mes favoris du moment 002Bonne attitude