Comment arrêter de se comparer aux autres

Se comparer aux autres n’est pas une mauvaise chose en soi quand il s’agit de compétition saine. Le problème c’est lorsqu’on commence à se comparer à tous et pour toutes sortes de raisons, qu’on ne voit que les beaux côtés de la personne sans même remarquer les défauts ou le travail qui ont mené cette personne où elle est présentement. Lorsqu’on commence à ressentir un malaise, un vide en dedans de nous, à se sentir moins bon, moins valables que les autres et qu’on commence à déprécier notre existence, c’est signe que la comparaison avec les autres est malsaine.

Selon moi, rendu à ce stade le fait de se comparer aux autres devrait être une attitude à bannir de sa vie, car c’est une source de jalousie, de manque de confiance en soi et d’envie.

En effet, en se comparant aux autres de cette façon, on ne possède plus le pouvoir de prendre sa vie en main et l’on devient dépendant des actions et du regard d’autrui. Si je compare ma voiture avec celle de mon cousin, mon corps avec celui de ma meilleure amie ou ma maison avec celle de ma voisine, cela peut avoir des conséquences néfastes sur ma confiance en moi et sur l’estime que je me porte. C’est entre autres pour ces raisons que j’estime qu’il faut arrêter de se comparer aux autres, et je vais vous expliquer pourquoi.

Pourquoi faut-il arrêter de se comparer aux autres ?

La raison principale pour laquelle il ne faut pas se comparer aux autres est que chaque être humain est unique. Personne ne possède le même vécu ou les mêmes expériences que les autres. Par conséquent, faut-il être jaloux d’un enfant mexicain parce qu’il parle mieux espagnol que vous alors que cela fait six mois que vous suivez des cours ? Non, bien sûr. C’est sa langue maternelle et c’est tout à fait justifié qu’il la maitrise mieux que vous. De la même manière, une personne qui réussit mieux que vous dans certains domaines possède sûrement une expérience et des compétences différentes des vôtres. Comme chaque personne est unique, il faut chercher en soi et non pas chez les autres, ce que l’on a de meilleur et d’unique.

De plus, une personne qui semble avoir réussi d’un point de vue matériel (voiture, maison, bijoux…) n’est pas forcément heureuse. Si l’on prend l’exemple des réseaux sociaux, on peut facilement s’apercevoir que certaines personnes s’inventent une vie pour paraitre heureuses et épanouies. Un homme qui publie de sublimes photos de lui sur une plage des Caraïbes entouré de belles femmes a peut-être dû contracter un emprunt pour se payer ce voyage et a peut-être dû supplier à genou les femmes pour qu’elles posent sur la photo. Il ne faut donc pas se fier aux apparences sur les réseaux sociaux, car la réalité est souvent différente. Quelqu’un qui possède une belle et grande maison, qui est jalousé par ses voisins, se sent peut-être incroyablement seul, car il passe sa vie à travailler.

Enfin, en se comparant aux autres, on devient dépendant d’eux, que la comparaison soit flatteuse ou non pour soi. En effet, si son voisin possède la dernière berline allemande, on risque de se sentir inférieur avec sa voiture citadine de 2008. Par contre, si le voisin vend son véhicule pour acheter un véhicule moins bien coté que le sien, est-ce qu’on va vraiment retrouver l’estime pour soi ? Et cela se produit pour de nombreuses autres choses. Cette dépendance provoquée par les comparaisons avec les autres influe sur la confiance en soi, le bonheur et l’estime de soi, dans un sens comme dans l’autre. Il est donc nécessaire d’arrêter de se comparer aux autres afin de prendre sa vie en main et pouvoir apprécier ce que l’on est et ce que l’on possède.

À qui faut-il se comparer ?

S’il peut-être négatif de se comparer aux autres, à qui doit-on se comparer alors ? La réponse est simple, il faut se comparer à soi-même ! Il faut prendre comme référence la personne que l’on était dans le passé et la comparer avec la personne que l’on est à présent. Le but n’est pas d’être meilleur que les autres, mais de progresser, d’évoluer et de s’améliorer pour être meilleur qu’hier. L’objectif est de se plaire à soi-même, pas aux autres.

Il faut fixer soi-même ses ambitions et ses limites, car elles ne doivent pas dépendre de votre environnement. C’est ainsi que l’on obtient la maitrise de son évolution et de son estime de soi. Cela demande de la discipline et de la vigilance, mais en se comparant à soi-même on se sent mieux qu’en se comparant aux autres, et l’on poursuit ses propres rêves en oubliant la compétition avec les autres. Toutefois, il est peut-être tout à fait saint et même bon de se comparer à quelqu’un d’autre, lorsque c’est dans le but de s’en inspirer et non pas de l’envier.

Comment arrêter de se comparer aux autres ?

Il n’est pas toujours facile de cesser de se comparer aux autres, car cette attitude est encouragée par la société qui pousse les gens à atteindre la perfection dans tous les domaines. Si l’on est obnubilé par nos faiblesses à force de se comparer aux autres, on en oublie nos forces et nos réussites. Il existe une méthode efficace en plusieurs étapes pour arrêter de se comparer aux autres :

1) Déceler pourquoi on a besoin de se comparer aux autres

Il faut dans un premier temps être conscient de la façon dont on se perçoit, afin d’être en mesure de modifier cette perception. Il faut déterminer si l’on a une bonne opinion de soi-même ou non, et déterminer si son entourage influence cette opinion. Il est également nécessaire d’identifier les moments où l’on se compare aux autres, que ces comparaisons soient positives ou négatives. Puis, il faut prendre en note les pensées ou les actions qui résultent de ces comparaisons et tenter de se souvenir comment et quand est apparu le besoin de se comparer aux autres. Cela peut remonter à l’enfance, à cause de la rivalité avec un frère, une sœur ou un ami. Ensuite, il est primordial d’analyser les racines de ce comportement et de constater l’effet négatif que les comparaisons avec les autres ont sur soi.

2) Aimer ce que l’on est et ce que l’on possède

Après avoir constaté les conséquences négatives provoquées par la comparaison avec les autres, il est important de se focaliser sur soi-même et sur ce que l’on possède. Il est conseillé de prendre le temps de penser aux choses plaisantes de sa vie. Pour obtenir un regard nouveau et réjouissant sur sa personne et sur les choses que l’on apprécie, on peut commencer la rédaction d’un journal de gratitude qui recense les bons moments passés avec sa famille ou ses amis, ses plus beaux souvenirs ou ses réussites professionnelles. Il est nécessaire de ne pas être trop dur avec soi-même, afin de ne pas aller au-delà de ses limites.

3) Combattre ses pensées négatives

Afin de remplacer ou supprimer ses pensées négatives, il faut d’abord être prêt à changer et y être préparé. C’est un gros travail sur soi à effectuer, mais ce changement de comportement et d’attitude est vraiment bénéfique. Il est également important de ne pas idéaliser une personne en se concentrant sur ses qualités et en ignorant ses défauts. Par la suite, il faut remplacer ses pensées négatives par des pensées positives qui peuvent être des choses dont on est fier (enfants, actions dans une association…).

4) Se fixer des objectifs réalistes et tenter de les atteindre

Il est primordial de s’affranchir des attentes des autres et de se fixer soi-même ses objectifs. Pour cela, il faut tenir compte de ces capacités réelles afin que les objectifs soient réalistes. Il est nécessaire de suivre ses progrès, d’aller à son rythme et de ne pas se préoccuper des remarques des autres. Pour devenir meilleur dans un domaine défini, il faut améliorer ses capacités, sans chercher à atteindre la perfection. La compétition doit avoir lieu avec soi-même, comme le font les sportifs qui cherchent à se surpasser.

5) Se désintoxiquer des réseaux sociaux

Il est fortement recommandé de faire une cure de désintoxication aux réseaux sociaux, qui encouragent à se comparer avec les autres. Il faut être en mesure d’être critique devant des représentations idéalistes qui peuvent diminuer la confiance que l’on a en soi. En passant moins de temps sur les réseaux sociaux, on diminue les chances d’envier et de se comparer aux autres. De même, il faut fuir les médias et les magazines qui mettent en valeur des personnes « parfaites ». Comme il est presque impossible d’échapper à ces représentations, il faut garder à l’esprit que tout n’est pas si rose dans la vie de ces personnes, et qu’elles ne sont pas forcément heureuses dans leur vie.

 

*** Faites une différence aujourd’hui ***

Souvenez-vous que plusieurs personnes visitent notre site pour apprendre, explorer et s’inspirer. Votre perspective est peut-être exactement ce dont une autre personne a besoin d’entendre pour trouver le courage de reprendre le contrôle de sa vie.

Si vous avez trouvé cette capsule vidéo ou cet article utile, s’il vous plaît partagez avec vos collègues de travail, clients, amis, membre de votre famille – quelqu’un à qui vous croyez peut bénéficier de ce support dans sa vie.

Un énorme merci de faire de cet endroit un lieu perspicace de soutien où l’on peut se sentir en confiance de partager ensemble.

Showing 7 comments
  • Gisèle McLaughlin
    Répondre

    Moi je ne pense pas être jalouse des autres! Du moins j’essaie de ne pas l’être. J’ai déjà vu un très bon vidéo tout récemment qui m’a fait réaliser encore plus qu’on ne sait pas toujours ce qui ce passe dans la vie des autres. Tu as raison aussi de dire que les gens se comparent aussi beaucoup, mais toujours côté matériel et non pour les qualités qu’on les gens et je pense que c’est à ce moment que ce n’est pas sain. Aussi je dis souvent à mes ados et aux gens qui m’entoure de faire attention avec les réseaux sociaux, car ce n’est pas toujours l’image vrai de ce qui se passe dans la vie des gens! Tout commence avec l’estime de soi je pense et ça peut être difficile pour certaines personnes mais il faut commencer là!

    • Karine Ruel
      Répondre

      Bonjour Gisèle, vous avez tout à fait raison, tout part de l’estime de soi. Quand on se sent bien et heureux, on apprécie sa vie et on envie souvent moins les gens qui nous entourent. Merci beaucoup pour votre beau message, j’apprécie énormément! 🙂

  • Therese
    Répondre

    J’ai adorer ce vidéo.Encore Bravo.

    • Karine Ruel
      Répondre

      Bonjour Therese!!! Merci beaucoup! Je suis super contente que tu as aimé!! 🙂

  • Joëlle
    Répondre

    Qu’arrive-t’il quand la nature nous a fait différemment disons? Comment peut-on ne pas se comparer physiquement aux autres quand la différence est frappante? Je ne compare jamais mes réussites, faiblesses et avoirs à ceux des autres. En effet, ils n’ont pas le même vécu alors la comparaison n’a pas lieu d’être. Mais physiquement, c’est autre chose. Et difficile de se faire compétition à soi-même dans ce domaine 😉 Je garde le sourire.

    • Karine Ruel
      Répondre

      Bonjour Joelle,

      Ce n’est certainement pas facile de ne pas se comparer aux autres quand on se sent ou que l’on est « différente ». Les différences existent partout dans la nature et je pense que c’est ce qui fait la beauté du monde. Ce qui est « beau » pour un n’est pas nécessairement « beau » pour l’autre. Les standards de beauté de notre société ne font aucun sens quand on sait que la majorité du temps tout est « photoshoper » donc je pense que lorsqu’on est dans cette situation, il n’y a pas d’autre choix que de commencer par s’accepter tel que l’on est. Surtout si la situation est permanente. Il faut arrêter de regarder à côté et focuser sur ses forces et sur ce qu’il y a de positif dans notre vie. Cela ne sert à rien de se battre avec une situation que l’on ne peut changer. Le plus vite on s’accepte, le plus vite on profite des plaisirs de la vie 🙂 Mais je crois que tu sais déjà tout ça et que tu as la bonne attitude. <3 Xx

      • Joëlle
        Répondre

        Merci pour ta réponse! Oui, ce sont des choses que je sais déjà au fond et que j’essaies d’appliquer mais ça fait du bien de se les remémorer parfois! Merci encore xx

Leave a Comment


Contactez-moi

Questions? Besoin d'aide? Envoyez message et je vous répondrai dès que possible.

Not readable? Change text. captcha txt